by eshilova

La problématique dite des « boues rouges » de l’entreprise ALTEO, producteur français d’alumine à Gardanne, est largement médiatisée. Dans une démarche de réduction de son empreinte environnementale, ALTEO a mis fin au rejet en mer de ces résidus de bauxite (boues rouges) fin 2015. ALTEO a la volonté d’aller plus loin. Certifiée ISO 14001 pour sa gestion environnementale, l’entreprise souhaite également améliorer la qualité de ses rejets liquides contenant des traces de métaux, notamment l’Aluminium et l’Arsenic, et met tout en œuvre pour y parvenir. 

AJELIS a reçu en 2014 des mains du Président de la République le premier prix du Concours Mondial de l’Innovation pour sa capacité à apporter des solutions innovantes et performantes dans le monde du traitement des effluents industriels. Forte de cette visibilité, AJELIS s’est vu contactée par ALTEO qui a perçu les bénéfices potentiels de cette nouvelle technologie. Fortement préoccupée par la sauvegarde de l’environnement et par la qualité de l’eau, AJELIS a signé un contrat de partenariat avec ALTEO sur le traitement des effluents rejetés en mer. Ce sujet vient compléter les solutions de traitement de l’eau déjà mises en place par AJELIS chez des industriels du traitement de surface.